La Rioja Alavaise

Nous demeurons dans une région privilégiée au sud de la province d’Alava, connue comme la Rioja Alavaise. Deux formations géographiques claires marquent ses limites au nord et au sud. La région est délimitée au nord par la muraille de la Sierra de Cantabrie, et au sud par le fleuve de l’Èbre, qui la sépare de la communauté autonome voisine de La Rioja.

La contrée de la Rioja Alavaise est constituée de 15 municipalités, 4 conseils d’administration et 4 autres noyaux de population, qui forment au total 23 beaux villes et villages qui ont pour point commun d’être intimement liés au monde viticole.

Ils constituent une mosaïque attrayante de localités possédant d’extraordinaires ressources patrimoniales, des centres urbains historiques, des caves à vin de caractère, des habitants accueillants et des paysages qui transportent le voyageur dans une terre qui a fait du vin et sa culture sa raison d’être.

Ce sont des lieux qui surprennent par leur beauté et leur histoire, où il est facile de trouver des forteresses médiévales, des maisons arborant des blasons et des bâtiments Renaissance, baroques ou encore néoclassiques.

previous arrow
next arrow
Slider

Villabuena de Álava

Le village est réparti des deux côtés de la rivière Herrera, qui parcourt une vallée profonde. Parmi ses bâtiments civils, la Maison du Marquis de Solana, aussi appelée la Maison de l’Indiano, attire l’attention par la présence de son relief représentant Santiago Matamoros (Saint-Jacques tueur de Maures). Son église paroissiale est dédiée à Saint André et fut construite entre le XVIème et le XVIIIème siècle.

L’ermitage de Saint Torcuato et Sainte María, où l’on peut admirer les vestiges de sa construction romane primitive dans l’abside, mérite également une visite.

La place est un magnifique lieu de rencontres où se concentre la vie sociale de la localité. Villabuena offre aussi la possibilité de faire du VTT dans les nombreux chemins qui longent ses vignobles

Retour haut de page